PRATIQUE DU CHALUMEAU OXYACETYLÉNIQUE

 

Depuis plus d’un siècle le chalumeau est apprécié pour ses applications diverses.

La soudure à la flamme, proche de la soudure au feu, nous plonge aux origines de la métallurgie. La découpe, la chauffe et l’assemblage par brasage font de ce matériel en usage très répandu.


Télécharger
Fiche de formation : Pratique du chalumeau oxyacétylénique
chalumeau-oxyacétylénique.pdf
Document Adobe Acrobat 337.9 KB

CONTENU DE LA FORMATION


Module 1 : cours théoriques sur le fonctionnement et la sécurité des appareils utilisés. Préventions des risques liés au procédé (répétés en début de chaque module) Brasure sur support acier de différentes épaisseurs nécessitant des réglages et changements de buses.

Module 2 : Suivi de la progression théorique en relation avec la pratique de chacun. Brasure de métaux différents, cuivre, laiton, acier.

Soudage à la flamme de fil d’acier, de tube et de feuille.

Module 3 : cours théorique sur l’oxycoupage et la chauffe. Utilisation du chalumeau découpeur sur tôle et profilés. Pratique du chalumeau chauffeur pour la déformation à chaud et notions de redressage.


PUBLIC CONCERNÉ

Toute personne menant une activité nécessitant l’emploi et la transformation des métaux. Déconseillé aux femmes enceintes.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Intégrer les techniques des usages courants du chalumeau et savoir les appliquer dans l’exercice de son activité.

OBJECTIFS PÉDAGOQIQUES

À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable:

D’utiliser un chalumeau oxyacétylénique pour le soudage, le brasage, le découpage et la chauffe de manière correcte et autonome dans les règles de sécurité et d’usage courant.

CONNAISSANCES PRÉ REQUISES

Bonne aptitude au travail manuel.


ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

Ensemble de 3 modules indépendants de 21h chacun sur 3 semaines pas obligatoirement consécutives ( soit 63h au total )

Par groupe de 3 jours indissociables :

Lundi, mardi et mercredi à raison de 7h/jour.

Cours théoriques avec support de cours fournis et démonstrations par le formateur suivi de la mise en pratique immédiate sur différents échantillons.

 


LES MÉTHODES DE VALIDATION

L’acquisition correcte des compétences sera évaluée par 3 tests qui sont nécessaires à la validation de la formation.

Test module 1

L’exécution correcte d’une éprouvette de brasage qui sera validée sur des critères visuels d’aspect et sur un exercice de rupture.

Test module 2

La réalisation autonome d’un assemblage décidé par le stagiaire, devant mettre en œuvre les compétences de brasage acquises sur les différents supports afin d’attester  de la maîtrise des connaissances.

Test module 3

Contrôle de la mise en œuvre d’une découpe d’après tracé et d’une déformation par chauffe adaptées aux échantillons proposés.

Sanction de formation :

Il sera délivré une attestation de stage détaillée.